• Facebook
  • Twitter
  • Google +

L’avenir agricole

L’avenir agricole - Michel Charles

J’avais parmi mes connaissances, un ancien voisin qui avait hérité de terres agricoles. Ses grands-parents étaient décédés depuis peu, et l’avaient choisi dans leur testament, pour continuer à s’occuper d’une terre qu’ils possédaient depuis cinq générations. Il avait l’intention ferme de s’y mettre très sérieusement, et avait passé près de cinq mois dans un centre de formation agricole, pour apprendre toutes les nouvelles techniques que ce soit au niveau matériel, comme des cultures. Il n’avait absolument pas l’intention de travailler comme l’avaient fait ses grands-parents, et espérait au contraire, pousser la ferme familiale à faire un bond en avant dans le XXIe siècle. S’il n’était pas encore prêt à faire quelques achats au niveau matériel, il avait cependant fait tout le nécessaire pour ce qui est d’avoir toutes les instructions, et toutes les recommandations pour améliorer le rendement des cultures. Il avait fait appel à une société assez moderne pour le drainage de tous les sols fertiles, de sorte à éviter les stagnations d’eau. Ce qui l’avait le plus surpris, c’était qu’il soit possible de le faire grâce à un satellite. Nous étions très loin des anciennes méthodes de ses grands-parents. Il avait compris qu’il fallait se mettre à la page, s’il ne voulait pas se retrouver sur la paille.

La société à laquelle il avait fait appel, lui avait envoyé un ingénieur en agronomie, qui était arrivé avec un énorme tracteur, ou à l’intérieur, se trouvait tout un système informatisé, relié par satellite. Il devait en premier, baliser la surface propre qui appartenait à mon ancien voisin, et couvrir toute la surface avec son tracteur, pour repousser de certains endroits, la terre pour en planifier d’autres. Sur un écran, il était possible de voir au mètre carré près, tout le travail de cet ingénieur. Des rectangles de couleur orange, devenaient verts, à chaque fois que le surfaçage était fait grâce à une grosse raclette traînant derrière le tracteur, remettant à niveau le sol. Un autre tracteur était venu quelques heures plus tard, pour introduire des centaines de mètres de tuyaux à l’intérieur du sol, pour faire évacuer l’eau des surfaces où il était impossible de faire le drainage, à cause de certaines pentes plus fortes. Il avait réussi à faire faire en une journée, ce que ses grands-parents auraient eu besoin de faire en plusieurs semaines. Il était évident que la technologie donnait ce jour-là, une de ses plus belles images d’espoir.

 

The author:

author

Mon travail, étant très prenant et surtout, très stressant, j'aime venir ici pour m'évader. J'aime me détendre en discutant de tout et de rien. Je suis un amateur de chasse et de pêche. Quand je suis sur un lac, je me laisse aller à rêver à tout ce que je vous écrirai en revenant à la maison. Ce blogue est en quelque sorte, une prolongation de mon esprit jusqu'à votre écran. Je souhaite que cela vous plaise !