• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Ma passion pour le surf

Ma passion pour le surf - Michel Charles

Surfer est une seconde nature pour moi. Dès mon plus jeune âge, j’ai commencé à glisser sur les vagues. J’habitais, enfant, près d’un lac. J’avais vu des jeunes pratiquer ce sport, et cela m’avait fasciné. La grâce de leurs mouvements, leurs aisances, leur légèreté sur l’eau, tout cela me donnait vraiment envie d’essayer. À douze ans, je m’achetais ma première planche. J’avais économisé pendant longtemps, car j’avais gagné de l’argent en rendant des services autour de moi. Immanquablement, mon dévouement était remarqué. J’avais proposé aux personnes de mon quartier de tondre leur pelouse, de nettoyer leur voiture, de sortir leurs poubelles, contre une petite rétribution. C’est ainsi que j’ai acquis mon premier modèle de planche, il était très performant. Je voulais le meilleur.

Au début, je glissais maladroitement. Mais les années d’entraînement portèrent leurs fruits. Je me défendais vraiment bien. Cela restait un loisir, mais pour lequel j’étais capable de faire des milliers de kilomètres. J’ai presque fait le tour du monde. Les plus beaux spots, en Europe, en Asie, en Afrique, sans oublier l’Océanie qui en a de merveilleux, j’y suis allé. Je revenais ressourcé, plein d’énergie, prêt à continuer ma vie quotidienne et à aller à mon travail.

C’est ainsi qu’un jour, alors que je me préparais à un weekend de glisse, je me rendis compte que ma planche en bois était fendue. Bien sûr, j’avais d’autres modèles. Mais celle-ci était vraiment super, quel dommage ! J’appelais le magasin où je l’avais achetée. Le vendeur m’expliqua que deux semaines au moins seraient nécessaires pour qu’elle soit réparée. Les commandes se multipliaient à l’approche de l’été et ils étaient débordés. Une idée traversa mon esprit : je pouvais peut-être essayer moi-même d’arranger cela.

J’avais déjà observé la façon de faire pour réparer une telle fente dans le bois. Une colle spéciale résistante à l’eau salée, des outils pour maintenir serrée la réparation, je devais m’équiper. Sur Internet, je trouvais tout et je commandais en ligne. Puis, je regardais rapidement quelques sites qui m’intéressaient ; orthophonie québec, météorologie, cours de menuiserie, les thèmes de mes recherches étaient variés. Un cours en vidéo expliquait la technique que je devais employer pour réparer ma planche. Je la visionnais avec attention, en prenant des notes. Après la réception du matériel, je mis du temps à réaliser ma réparation, mais j’y parvins. Je pus essayer ma planche dès que le temps s’y est prêté. Mes amis furent épatés, tellement qu’ils me confient maintenant leurs planches à réparer.

 

The author:

author

Mon travail, étant très prenant et surtout, très stressant, j'aime venir ici pour m'évader. J'aime me détendre en discutant de tout et de rien. Je suis un amateur de chasse et de pêche. Quand je suis sur un lac, je me laisse aller à rêver à tout ce que je vous écrirai en revenant à la maison. Ce blogue est en quelque sorte, une prolongation de mon esprit jusqu'à votre écran. Je souhaite que cela vous plaise !