• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Mon projet

Mon projet - Michel Charles

J’avais réalisé mon projet de construire une maison en bois en quelques années. J’avais acquis un terrain, puis j’avais monté l’ossature progressivement. Au début, je voulais un toit végétalisé, mais j’ai bien vite compris que son entretien nécessitait une présence dans cette demeure tout au long de l’année. Pour moi, c’était impossible, car j’avais seulement construit cette maison pour y passer des moments de détentes, pendant les vacances. Je n’étais pas prêt à habiter dans un lieu aussi isolé des villes. De plus, j’avais aussi prévu de contacter une entreprise de restauration de joints de briques Montréal. Comme je ne peux pas être disponible tout le temps, j’ai cherché des professionnels pour ces travaux. C’est donc à mon retour de mes quelques jours passés dans le lieu que j’avais bâti, que j’ai constaté que j’avais un problème avec ma plomberie. Mon évier de cuisine ne parvenait pas à se vider.

J’ai utilisé les moyens mécaniques les plus efficaces que j’avais chez moi. Après avoir testé l’utilisation d’une ventouse, de plusieurs produits pour déboucher les tuyaux et évacué le trop-plein d’eau, j’ai appelé un spécialiste. Il n’était pas disponible immédiatement, mais il me promit qu’il viendrait le lendemain. En attendant, je ne me suis pas servi de mon évier. J’ai préparé un délicieux souper, que j’ai pris en regardant une émission sur le Brésil. J’ai appris beaucoup sur ce pays grâce à ce documentaire. Ensuite, j’en ai visionné un autre, sur les espèces de plantes qui épurent l’eau polluée. Des recherches actuelles démontrent leur utilité. Je suis convaincu que ces méthodes sont révolutionnaires, et que nous devrons les appliquer, dans les années à venir. J’ai même pris quelques notes sur ce sujet.

La fin de la soirée fut calme et je suis allée me coucher en étant sûr que le plombier viendrait au plus vite. Je n’avais rien prévu pour cette journée. Quand je me suis éveillé, j’ai tout de suite regardé mon téléphone pour voir si le professionnel m’avait contacté. Il était trop tôt, comme je le vis, puisque seulement sept heures du matin venaient de passer de quelques minutes. Ce ne fut que deux heures plus tard que j’ai reçu une confirmation de son passage dans l’après-midi. Je devais donc patienter. J’ai entrepris un grand rangement et je n’ai pas vu que l’heure du déjeuner était arrivée aussi vite. Vers trois heures de l’après-midi, j’ai entendu la sonnerie de mon portail. Ce n’était pas la personne que j’attendais, mais un livreur.

 

The author:

author

Mon travail, étant très prenant et surtout, très stressant, j'aime venir ici pour m'évader. J'aime me détendre en discutant de tout et de rien. Je suis un amateur de chasse et de pêche. Quand je suis sur un lac, je me laisse aller à rêver à tout ce que je vous écrirai en revenant à la maison. Ce blogue est en quelque sorte, une prolongation de mon esprit jusqu'à votre écran. Je souhaite que cela vous plaise !