• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Notre gardienne

Notre gardienne - Michel Charles

Aussi bizarre que cela peut paraître, notre gardienne est un jeune homme. Il s’appelle Éric et est âgé de 21 ans. Au tout début, j’appréhendais l’idée d’avoir un jeune homme comme gardien d’enfant, mais avec le temps cela a changé. On a deux enfants âgés de 5 et 3 ans, dont l’aîné est un garçon. Et au tout début, en faisant la sélection des personnes, je voyais mal Éric s’occuper de nos enfants. Par contre, ma femme l’a trouvé charmant et a imaginé d’emblée qu’il serait plus compétent pour jouer et mettre au lit notre petit Brian et la petite Patricia. Travaillant presque tout le temps très tard, on avait besoin de baby-sitter presque toutes les nuits et parfois, le weekend quand les voyages d’affaires de ma femme tombaient à la même période que les miens. Alors, on se devait vraiment de « recruter » la bonne personne. La rémunération n’était pas le problème pour nous, on voulait vraiment quelqu’un qui s’occupe d’eux. Alors, un weekend, après avoir fait une annonce alléchante dans les journaux et sur des affichages dans le quartier, on a eu droit à pas mal de gens qui voulaient assurer le service. Au tout début, ma femme et moi avions tout d’abord pensé que le mieux serait d’engager une personne, une femme, âgée qui puisse canaliser les sauts d’humeur de Brian. Mais en voyant les comportements de beaucoup des candidates, trop sévères ou trop autocratiques et qui préféraient une éducation trop « à l’ancienne », nous avons opté pour des profils jeunes. C’est ainsi qu’Éric s’était présenté. C’était le seul homme de la liste. On a d’abord cru que c’était une blague, mais il a assuré que c’était bien l’objet de son passage. Ainsi, il s’est présenté à nous dans une gentillesse totale. C’était également un étudiant en sociologie et qui voulait faire du gardiennage pour une expérience personnelle et estudiantine sur le comportement des enfants, mais aussi, et surtout, pour pouvoir financer ses études. Après un long moment de discussion, ma femme l’a choisi. Moi, j’ai surtout dit qu’on essaiera d’abord et on verra. Mais jusqu’à présent alors qu’Éric s’occupe presque tous les soirs des enfants depuis huit mois, il n’a jamais fait une seule faute. Sauf peut-être, la fois où en voulant se laver la main dans la douche, il était tombé nez à nez avec ma femme qui était encore en train de s’appliquer sa crème d’acide hyaluronique, pour lisser son visage. Bref, même Brian s’était vraiment pris d’amitié pour lui, et Éric a même avoué qu’il le considérait comme son petit frère. Aujourd’hui, Éric fait partie de la famille. Il est peut-être le gardien, mais nous l’avons pris comme notre propre fils. Ce qui me fait plaisir aussi, c’est que j’ai trouvé un véritable ami en lui.

 

The author:

author

Mon travail, étant très prenant et surtout, très stressant, j'aime venir ici pour m'évader. J'aime me détendre en discutant de tout et de rien. Je suis un amateur de chasse et de pêche. Quand je suis sur un lac, je me laisse aller à rêver à tout ce que je vous écrirai en revenant à la maison. Ce blogue est en quelque sorte, une prolongation de mon esprit jusqu'à votre écran. Je souhaite que cela vous plaise !