• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un cambrioleur ?

Un cambrioleur ? - Michel Charles

Un soir, au moment de me coucher, j’avais comme un pressentiment, me disant de vérifier toutes les portes et les fenêtres de la maison. Mais étant complètement épuisé d’avoir accompagné ma femme pour le magasinage et sa séance de lifting au juvederm montreal, je me suis totalement assoupi sur le lit. Je n’ai même pas pris de douche comme j’ai toujours l’habitude de faire. Je n’ai même pas soupé non plus, et je parvenais tout juste à enfiler mon pyjama et encore, avec l’aide de ma femme. Après deux heures de sommeil, plus exactement vers minuit, j’entendais un bruit étrange. Un peu apeuré, je n’osais pas tout de suite descendre pour voir ce qui s’est passé. J’ai décidé d’attendre un peu, histoire de confirmer de là où j’étais, ce qui pouvait bien se passer. Depuis notre chambre, j’ai écouté et je ne parvenais plus à rester tranquille. On aurait dit que quelqu’un essayait de s’introduire dans la maison. « Ah cette porte de la cuisine ! » Ma femme et mes amis me disent souvent qu’il faut que je répare la serrure, mais je n’écoute personne, et je n’en fais qu’à ma tête. Maintenant, si quelqu’un voulait nous cambrioler, c’est là l’entrée la plus vulnérable de la maison. Le comble, c’est que je n’ai pas écouté mes intuitions me demandant de tout vérifier avant de dormir. C’est trop tard pour se morfondre, il faut réagir. J’ai d’abord pensé à téléphoner, mais je me suis tout de suite souvenu que je l’ai laissé dans mon cellulaire sur la table du salon. Tout d’un coup, je me sentais en danger. « Que faire ? Comment repousser ce, ou ces intrus ? » Il faut avoir le bon réflexe et ne pas faire n’importe quoi. En plus que je ne suis pas du genre très costaud comme gars. Je ne me défends pas correctement. Que faire alors ? Le bruit s’amplifie et j’ai bien l’impression qu’il est déjà dans la cuisine. Ce qui m’étonne, c’est que nous ne sommes pas très riches, et même qu’on a juste de quoi joindre les deux bouts durant le mois. Alors qu’est-ce qu’il peut bien chercher ? Après quelques instants, j’ai pris mon courage à deux mains, et j’ai décidé d’aller vérifier. Et là, dans la surprise totale, j’ai découvert du haut des escaliers qu’il s’agissait en fait d’un énorme raton-laveur, attiré par les restes de nourriture sur la table du patio, et non rangés par ma femme qui était sans doute aussi fatiguée. Plus de peur que de mal, mais quand même, ceci fait office d’avertissement pour moi. J’ai tout de suite réparé les serrures le lendemain, mais j’ai également entrepris de faire le nettoyage de la cour.

 

The author:

author

Mon travail, étant très prenant et surtout, très stressant, j'aime venir ici pour m'évader. J'aime me détendre en discutant de tout et de rien. Je suis un amateur de chasse et de pêche. Quand je suis sur un lac, je me laisse aller à rêver à tout ce que je vous écrirai en revenant à la maison. Ce blogue est en quelque sorte, une prolongation de mon esprit jusqu'à votre écran. Je souhaite que cela vous plaise !