• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une mère pas ordinaire

Une mère pas ordinaire - Michel Charles

Je considère avoir été violenté dans mon enfance. En effet, mes parents, après s’être séparés, ne se sont même pas disputés pour avoir ma garde, c’est le juge qui a décidé que je devais vivre avec ma mère, car mon père exerçait un emploi qui requérait beaucoup de temps, il est planificateur financier. Aussi depuis aussi longtemps que je me souvienne, je n’ai jamais connu la facilité, on m’a mis avec des gardiennes, pas très zélées d’ailleurs. Ces dernières faisaient juste le minimum pour ne pas être renvoyé de leur travail, alors, je passais mon temps à ne pas être traité comme j’aurais dû l’être. Ma mère qui était à défaut, négligente était tyrannique. Je me rappelle encore des cris qu’elle faisait lorsque je l’énervais, ou lorsque je l’empêchais de regarder ses émissions de vie de femme ou de cuisine, à la télé. Aujourd’hui, elle exerce encore une main de fer sur ma vie. Elle veut bien entendu, que je sois parfait, que j’arrive à  accomplir les choses qu’elle attend de moi, et que je fasse convenablement mon travail. Elle me dit assez souvent que je lui dois bien cela. Au bout  d’un moment, je ne m’en rendais même plus trop compte de ce qu’elle me dit. Et maintenant que j’ai atteint l’âge adulte, elle me traite encore et toujours comme un enfant. J’ai alors décidé de prendre les taureaux par les cornes, et j’ai décidé d’aborder les choses avec elle. Je lui ai dit que j’étais devenu une grande personne, bien capable de décider et de faire les choses de la façon dont je voulais les faire. Je lui ai aussi dit que si elle voulait continuer à m’avoir dans sa vie, elle devait reconnaître les torts qu’elle m’a faits et me considérer comme une personne à part entière. Je lui ai dit que je n’étais pas un jouet avec lequel elle pouvait faire ce qu’elle voulait, et que ceci impactait même ma vie de couple. Au début, elle a mal pris mes remarques, elle m’a traité de fils indigne et d’autre appellation que je ne dirai pas. Mais après que je lui ai raconté toutes les choses que j’ai subies dans mon enfance à cause d’elle, que ce soit directement, ou indirectement, elle a commencé à changer de ton. Elle s’est assise, puis elle était devenue pensive. Après cette discussion, nous avons pris un nouveau départ dans notre relation mère-fils. Ce n’est pas encore la mère de l’année, mais je vois bien qu’elle fait des efforts. L’autre jour, elle m’a préparé un milk-shake lorsque je lui ai rendu visite et elle a même proposé qu’on soupe ensemble, elle, moi et ma compagne. Deux choses qu’elle n’avait jamais faites auparavant.

 

The author:

author

Mon travail, étant très prenant et surtout, très stressant, j'aime venir ici pour m'évader. J'aime me détendre en discutant de tout et de rien. Je suis un amateur de chasse et de pêche. Quand je suis sur un lac, je me laisse aller à rêver à tout ce que je vous écrirai en revenant à la maison. Ce blogue est en quelque sorte, une prolongation de mon esprit jusqu'à votre écran. Je souhaite que cela vous plaise !